Scenarios dynamiques | Veille & Prospective

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 29 décembre 2016

3 Signaux faibles de la lettre de Octobre 2016

Signal faible 1

les anti Amazon Amazon dépasse mondialement Carrefour. Sur le terrain, les contre-offres se multiplient. Hema, Boulanger et Gifi visent les centre villes. Picard va offrir de la restauration rapide dans ses points de vente. Le choix du consommateur est simple : @ ou blabla !



Signal faible 2

Les Etats-Unis, la pompe à cerveaux Sur 7 prix Nobel américains 2016, seul 1 est né aux Etats-Unis, Bob Dylan. Ce pays reste une force d’attractivité. A l’inverse, aucun Américain vivant en Europe n’a reçu de prix Nobel. Reste à voir si ces expatriés des années 70 seront dans 40 ans remplacés par ceux des années 2000 et auront un Nobel en Chine ?



Signal faible 3

la France a un incroyable talent Certes, en Europe (étude EY) la France perd en attractivité derrière l’Allemagne et UK (on espère « secrètement » que le Brexit va pénaliser UK). Mais la France cumule les achats en Allemagne, des entreprises familiales : SEB achète WMF, Valeo achète FTE Automotive, Mobivia (Norauto) achète A.T.U., LVMH achète Rimowa. La France (en 2015) achète plus d’entreprises allemandes (59) que l’inverse (30). Certains disent que la France a un incroyable talent : OUI ! Elle sait créer, elle sait innover, elle sait construire des marques, elle sait vendre, … plus vite et plus fort que ses concurrents.

lundi 26 décembre 2016

3 Signaux faibles de la lettre de Septembre 2016

Signal faibles 1 : le management par priorité

General Electric avait instauré l’évaluation annuelle en méthode de management copiée en exemple. Constatant l’’accélération du rythme des entreprises, GE abandonne le bilan du passé pour des objectifs par priorité. GE demande à se projeter sur l’avenir. La prospective va-t-elle devenir tendance ?

Signal faible 2 : Kim Kardashian

Il fut un temps pas si lointain où chaque adolescente rêvait d’être mannequin. Aujourd’hui le rêve de célébrité est au creux de la main. Je ne parle pas de l’éventuel poil mais des réseaux sociaux de plus en plus rapides, de plus en plus éphémères. 140 signes, c’est déjà bien assez long … Que Kim Kardashian se fasse dérober 10 millions € ? $ ? est un grand malheur pour cet objet des réseaux sociaux. 10 millions de bijoux pour parader en fashion week dont 4 millions pour la seule bague. L’argent facile fait effectivement rêver.

Signal faible 3 : les animaux et le mutant

En Chine, à l’aide des nouvelles techniques de modifications du génome (CRISPR-Cas9) des chercheurs cultivent des tissus humains sur des organes d’animaux. Il s’agit de parer au manque de donneurs d’organes. La xénogreffe est une greffe entre deux espèces différentes. La NIH (Etats-Unis) souhaite lever l’interdiction sur le financement de cette recherche. L’éthique est débordée de toutes parts face au mutant en création.

vendredi 6 mai 2016

Mardi 10 mai 2016 de 10h à 16h !

Mardi 10 mai 2016 de 10h à 16h !

Mon dernier livre et des cadeaux … à tous les coups !

. Vous achetez mardi 10 mai 2016 entre 10h et 16h mon dernier livre « Notre futur anticipé par les signaux faibles » sur Amazon http://amzn.to/1rUhr7G et m’envoyez la preuve d’achat par mail

. Vous recevez un premier cadeau : une nouvelle qui se passe en 2046, et même avec du sexe !

. Si le livre est classé parmi les 100 meilleures ventes d’Amazon comme ce fut le cas pour « Le marketing de l’incertain », classé n°73, vous recevrez en cadeau la Lettre des Signaux Faibles dans sa version payante pendant 6 mois ! Valeur 160€ !

. À chacun de mes 4 livres de prospective acheté à cette occasion, vous gagnez un mois d’abonnement gratuit supplémentaire. Je vous recommande « 50 réponses aux questions que vous n’osez même pas poser ! »

. Noter : je suis absent du 11 au 17 mai inclus.

Le 10 mai 2016 de 10h à 16h ! Pas le 9 mai, pas le 11 mai … Le 10 mai 2016 de 10h à 16h !

dimanche 1 mai 2016

3 signaux faibles de la Lettre de janvier 2016

Signal faible 1 : les Sommets du Digital #SOMDIG16 C’est mon éditeur KAWA qui a organisé cette rencontre. Je vous encourage à regarder les tweets pour retenir quelques unes des informations très riches. Le plus étonnant ? La dernière intervention, celle de Patrice Laubignat qui a remis l’humain au centre de l’entreprise. Pour ma part, j’ai traité : « et si Amazon achetait Auchan ? Oups ! Et si Auchan achetait Amazon ? », démontré à partir de signaux faibles récents et débouchant sur un scénario extrême … et envisageable finalement.

Signal faible 2 : Orange achète Groupama Banque pour l’Afrique. Ce n’est qu’une hypothèse, un des nombreux signaux faibles lisibles dans l’annonce. Acheter Groupama Banque est pour Orange gagner du temps dans la création d’une banque mobile. Or Orange, n’est surtout pas le premier acteur dans le marché. La plupart des grandes banques ont leur banque mobile qui n’est pas un succès évident … En revanche, la banque mobile du futur, celle de la génération Bêta, est en Afrique, sans réseau physique qui d’ailleurs n’est plus nécessaire. L’Afrique c’est plus de la moitié des clients d’Orange (mais pas la moitié du chiffre) et une croissance de plus de 10% l’an lorsque l’Europe stagne. Orange y est déjà une banque. Et demain une assurance. Groupama Banque fera gagner du temps.

Signal faible 3 : Apple m’a entendu Lorsque iPhone6 est sorti, http://bit.ly/1T6Xoxk , j’avais regretté l’absence de nouveauté et notamment l’impasse sur la moodtech, la lecture de l’humeur par le mobile. Apple m’a entendu et a acquis en quelques semaines Emotient qui lit les émotions humaines, Perceptio spécialisé dans la reconnaissance d’images, Faceship spécialisée dans l’animation faciale en temps réel notamment pour le dernier Star Wars. L’exercice de détecter les signaux faibles, fait anticiper les signaux forts

lundi 21 décembre 2015

3 signaux faibles de la Lettre de novembre 2015

Signal faible 1 : le radicalisme « Islamique » est associé à radicalisme. C’est une erreur. L’islam n’est qu’une réponse parmi d’autres au radicalisme. Comme les zadistes, les antisémites, les antimusulmans, les faucheurs volontaires, etc. Aujourd’hui, les radicaux s’expriment par la violence. Le DRH d’Air France agressé en CCE est devenu sans guillemets l’affaire de la chemise déchirée. La tolérance exprimée par les politiques, la justice, les médias, … envers la violence est une forme d’approbation des radicalismes.

Signal faible 2 : Daech c’est la dèche. J’ai écrit ceci il y a un an. http://www.latribune.fr/blogs/signaux-faibles/20141201trib5afe05092/daech-c-est-la-deche.html Daech est une idéologie. Une idéologie se détruit momentanément par les bombes jamais définitivement. Malheureusement. Comme le nazisme. Les Américains ont reconnu l’attentat de San Bernardino comme un acte terroriste inspiré par Daech. Les auteurs se sont inspirés de Daech. Toute bête immonde devrait être détruite à sa naissance. Connaitre/reconnaitre la naissance, c’est bien percer le signal faible et admettre la limite de la démocratie.

Signal faible 3 : pourquoi viser la France Aucun pays n’est à l’abri d’actes terroristes. Pourquoi viser plus la France. Ce pays est culturellement un ventre mou de l’Europe, globalement depuis une trentaine d’années. Ses dirigeants cherchent plus à être aimés qu’à s’affirmer. S’affirmer, c’est s’appuyer sur ses convictions. Etre aimé c’est aller dans le sens des convictions de l’autre. Depuis quelques jours et pour la première fois depuis des décennies, le pays affirme des convictions. Sensiblement 30 ans trop tard. Il pourrait ne plus être un ventre mou.

jeudi 19 novembre 2015

3 signaux faibles de la Lettre de octobre 2015

Signal faible 1 : accélération de l’histoire, vers l’HGM, l’homme génétiquement modifié

Le hasard m’a fait lire successivement deux livres qui aboutissent aux mêmes conclusions. Les particules élémentaires de Michel Houellebecq (1998) se terminent sur un nouvel homme, une sorte d’HGM, un homme génétiquement modifié, qui se qualifie de « dieux ». Sapiens, une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari (2011, publié en France en septembre 2015), livre absolument passionnant, conclue lui aussi sur le génie génétique qui modifie l’homme et termine sur « un animal devenu dieu ?». Les connaissances et les moyens informatiques notamment étaient bien plus modestes en 1998 que 13 ans plus tard. Nous sommes 18 ans plus tard et le sujet s’accélère avec l’évolution de la médecine et des connaissances génétiques.

Signal faible 2 : la viande cancérogène selon l’OMS : monographie douteuse

Que l’OMS (22 experts de 10 pays dans le cadre du CIRC, agence cancer)) accuse la viande d’être cancérogène, et ce sont des millions de consommateurs qui doutent et des milliers de producteurs qui pleurent. Certes, la conclusion était prudente, mais le doute lancé. Une petite lecture de l’étude mentionne 100 g de viande rouge consommée par jour (http://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/pdf/Monographs-Q&A_Vol114_F.pdf page 4), en France c’est 52 (http://agriculture.gouv.fr/mange-t-trop-de-viande-en-france ) ; sur les 800 études prises en compte (source non trouvée), 10 concernent la viande dont 9 réalisées aux Etats-Unis ; et l’étude ne prend pas en compte la globalité de l’alimentation. Je me souviens d’une étude qui disait que l’eau de Saint-Yorre ou Vichy, était dangereuse à la consommation. Si l’on en consommait plus de 14 litres par jour.

Signal faible 3 : faire enfin durer les produits

L’information est plutôt souriante : les petites culottes et les soutiens-gorge Sloggi vont durer 4 fois plus longtemps. Plus sérieusement, c’est vraiment un signal faible. Sloggi est la deuxième marque en France derrière Dim sur les bas de corps. Et faire durer les produits plus longtemps – avec une « garantie à vie » - des produits de consommation courante, c’est encourager une consommation plus responsable. Les exemples dans le textile sont plutôt rares, comme Patagonia. Les marques avancent vers une réalité économique plus responsable.

mardi 10 novembre 2015

3 signaux faibles de la Lettre de septembre 2015

Signal faible 1 : les jeunes sont des petits cons de glandeux.

Les jeunes sont des petits cons de glandeux. Pourquoi pas … Damien Morin, 24 ans, dirige 300 salariés avec 87 points de vente de réparation de téléphones (Save). Il a créé son entreprise il y a deux ans, encore étudiant en école de commerce et pourrait ajouter d’ici fin 2015 une centaine de corners et atteindre 600 salariés. Sa croissance est de 20% par mois. Par mois ! Comme qui il y a des entreprises qui devraient faire confiance à des petits cons de débutants sans expérience.

Signal faible 2 : le déni de démographie en berne de l’INSEE

Décidément, L’INSSE a reçu pour ordre de manipuler l’information. Ma chronique d’il y a près d’un an se confirme http://www.latribune.fr/blogs/signaux-faibles/20150224tribd77eb5ce2/demographie-francaise-en-berne.html Dire que le « nombre de naissance est stable en 2014 » alors qu’il baisse, et notamment en métropole, est soit de la manipulation, soit un travail de stagiaire non contrôlé. http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=if33 . Or en 2015 la baisse des naissances s’accélère et la mortalité augmente (18.000 morts par la grippe). Quant aux migrants, on a pu admirer l’accueil qui leur est réservé si tant est qu’ils veuillent venir en France. Dans moins de 3 mois, cette hausse de la mortalité et la baisse des naissances sera officielle, à moins que l’INSEE persiste dans le déni avec son stagiaire.

Signal faible 3 : la COP21 c’est déjà du passé.

http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/la-cop21-deja-du-passe-505940.html Lorsque j’ai écrit cette chronique, le GIEC n’avait pas encore annoncé que les +2°C d’ici la fin du siècle sont intenables. Il faut donc absolument miser sur le +2° et préparer encore plus le +4°. Donc non pas stabilisation mais renforcement du changement climatique.

lundi 9 novembre 2015

3 signaux faibles de la Lettre des signaux faibles de huillet et août 2015

Signal faible 1 : de la guerre des étoiles à la guerre des pétaflops d’Obama Si le 3 aout Obama annonçait le point ci-dessus, le 29 juillet Obama suivant l’exemple de la guerre des étoiles de Reagan pour contrer les missiles intercontinentaux soviétiques, Obama donc déclarait la guerre des pétaflops à la Chine ! Le pétaflop, c’est une rapidité d’ordinateur et pour l’instant les US ne s’y sont pas intéressés et la Chine est en tête. Même l’Arabie Saoudite dépasse UK et la France depuis le 14 juillet ! Comment Barack a déclaré la guerre ? Il met 3 milliards $ sur la table et donne 5 à 10 ans pour parvenir à un ordinateur de 1.000 pétaflops. Le plan de détail de l’opération doit être fourni dans 90 jours. Rompez ! Vous n’en avez pas entendu parler ? C’est un signal pourtant fort, très fort !

Signal faible 2 : Détroit n’est plus une « skrinking city » Je reviens de Détroit. Ce n’est plus une ville en déclin malgré son dépôt de bilan en 2013. Détroit est plus propre que Paris, avec moins de tags. Même s’il y a des immeubles fantômes, la modernité éclate dont ce monorail à 15 ou 20m de hauteur qui dessert la cité financière (et inspirerait bien La Défense !). Détroit est même la première ville américaine pour les fermes urbaines ! De la crise sont nées les initiatives, et elles n’en manquent pas !

Signal faible 3 : agriculture, la chute n’est pas finie Il suffit de lire Insee première n°1560 de juillet pour voir que l’agriculture française est en explosion. Que les filières élevages et lait soient descendues dans la rue n’est qu’un début. La distribution de millions d’€ n’y changera rien. La filière fruits va suivre. Etre n°2 mondial en 1997, n°4 en 2012 derrière l’Allemagne interpelle clairement. Notre haut de gamme, c’est comme le vin : personne ne le comprend sauf les français, ou trop peu de consommateurs. Nous refusons de faire du bas de gamme. Quant à notre production milieu de gamme, c’est un faux haut de gamme à communication compliquée. Et comme nous sommes chers, nous devons re-imaginer la production en fonction des acheteurs mondiaux. Du travail en perspective !

lundi 29 juin 2015

3 signaux faibles de la Lettre de juin 2015

Rappel, chaque semaine depuis 2013, ma chronique dans La Tribune. Les dernières chroniques :

http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/le-monde-decarbone-est-en-marche-479481.html

http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/vallaud-belkacem-sur-l-envers-du-miroir-d-emmanuel-todd-477783.html

http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/automobile-du-futur-ou-futur-de-l-automobile-475739.html

http://www.latribune.fr/opinions/blogs/signaux-faibles/lutter-contre-le-dereglement-climatique-trop-tard-471576.html

Signal faible 1 : plus de morts de la grippe 2014 que de la canicule 2003

En 2003, les 15.000 morts suite à la canicule avaient frappé les esprits. Les 18.300 morts supplémentaires de la grippe 2014/2015 sont silencieux. Pourtant, il s’agit dans chaque cas très majoritairement de personnes âgées. Le signal faible, sera que la croissance de la population en 2015 qui sera donnée fin d’année sera encore plus faible que les années précédentes : +0,4%, +0,3% ? Peut-être reconnaitra-t-on que la démographie française n’est pas le succès répété année après année comme une évidence.

Signal faible 2 : Après Arianespace, Elon Musk à la tète d’Airbus

On se souvient qu’en janvier 2014 les deux lancements réussis de SpaceX en un mois avaient secoué Arianespace qui somnolait depuis une dizaine d’années. À présent c’est Airbus qui accélère vers le numérique. Elon Musk est bien entré dans la tète des dirigeants d’Airbus. Pour preuve la recherche de partenaire en numérique. Aujourd’hui, les motoristes sont en avance sur les avionneurs : General Electric a réalisé un mini turboréacteur en 3D. Et le crash du A400M est une erreur inadmissible dans cette course.

Signal faible 3 : la banalité du e-commerce

Le multicanal est d’une évidence telle qu’il ne mérite aucune attention : parlons point d’achat et plus point de vente est l’affaire est réglée. Partant de là, comment le e-commerce peut-il gagner de l’argent est la vraie question. Depuis 4 ou 5 ans, le cimetière du e-commerce est riche. On en parle peu comme honteux mais c’est un fait. Et ceux qui ont une marge bénéficiaire sont rares. Plutôt en services. Le futur est dans le passage, la fréquentation. Aux Etats-Unis, Amazon a écrasé Google en 3 ans : c’est sur Amazon que l’on cherche des informations concernant des produits (Mercent, FullSIXX). Google n’est pas le monstre écrasant tout que l’on nous raconte chaque jour. Même si Google crée un bouton « Buy ». Le point d’achat est devenu un point d’information, de choix, de décision : là est la différence.

mercredi 10 juin 2015

3 signaux faibles de la Lettre de mai 2015

Signal faible 1 : plus de morts de la grippe 2014 que de la canicule 2003 En 2003, les 15.000 morts suite à la canicule avaient frappé les esprits. Les 18.300 morts supplémentaires de la grippe 2014/2015 sont silencieux. Pourtant, il s’agit dans chaque cas très majoritairement de personnes âgées. Le signal faible, sera que la croissance de la population en 2015 qui sera donnée fin d’année sera encore plus faible que les années précédentes : +0,4%, +0,3% ? Peut-être reconnaitra-t-on que la démographie française n’est pas le succès répété année après année comme une évidence.

Signal faible 2 : Après Arianespace, Elon Musk à la tète d’Airbus On se souvient qu’en janvier 2014 les deux lancements réussis de SpaceX en un mois avaient secoué Arianespace qui somnolait depuis une dizaine d’années. À présent c’est Airbus qui accélère vers le numérique. Elon Musk est bien entré dans la tète des dirigeants d’Airbus. Pour preuve la recherche de partenaire en numérique. Aujourd’hui, les motoristes sont en avance sur les avionneurs : General Electric a réalisé un mini turboréacteur en 3D. Et le crash du A400M est une erreur inadmissible dans cette course.

Signal faible 3 : la banalité du e-commerce Le multicanal est d’une évidence telle qu’il ne mérite aucune attention : parlons point d’achat et plus point de vente est l’affaire est réglée. Partant de là, comment le e-commerce peut-il gagner de l’argent est la vraie question. Depuis 4 ou 5 ans, le cimetière du e-commerce est riche. On en parle peu comme honteux mais c’est un fait. Et ceux qui ont une marge bénéficiaire sont rares. Plutôt en services. Le futur est dans le passage, la fréquentation. Aux Etats-Unis, Amazon a écrasé Google en 3 ans : c’est sur Amazon que l’on cherche des informations concernant des produits (Mercent, FullSIXX). Google n’est pas le monstre écrasant tout que l’on nous raconte chaque jour. Même si Google crée un bouton « Buy ». Le point d’achat est devenu un point d’information, de choix, de décision : là est la différence.

La lettre dans sa version abonné payant comporte 21 signaux faibles

- page 1 de 8